Banque
- 1028 vues -

Diversifier son assurance vie avec des SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier ou scpi représentent l’un des produits d’épargne phare des Français. Il est d’ailleurs, recommandé et de plus en plus plébiscité d’acquérir des parts d’une scpi dans le cadre d’une assurance vie. Une scpi malraux étant une des solutions permettant de bénéficier d’avantages plus conséquents. En agissant ainsi, l’épargnant pourra à la fois, jouir des avantages d’une assurance vie et de ceux d’une scpi.

Le point sur la meilleure manière d’investir en scpi dans une assurance vie

Il est tout à fait possible de combiner la pierre à l’assurance vie. Cette solution présente d’ailleurs de nombreux avantages tous intéressants pour un épargnant. D’ailleurs, les contrats qui permettent d’accéder à une société civile de placement immobilier, sont de plus en plus nombreux. Ces contrats permettent de réinvestir une épargne dans le secteur immobilier pour ensuite, redistribuer le dividende obtenu entre les associés selon les parts que chacun détienne. Il est à rappeler que les scpi arborent une rentabilité plus qu’alléchante s’affichant annuellement à environ 5 %. Ce qui représente à peu près le double de celle arborée par les fonds en euros habituels. Certes, les scpi ne jouissent pas d’un capital bien garanti et leur parc immobilier reste très variable. Toutefois, le placement dans de telles sociétés, reste d’une grande pertinence et de ce fait, est très sécurisant. L’acquisition de parts d’une scpi, par le biais de l’épargne faite dans un contrat d’assurance vie, reste même très profitable pour l’épargnant. Ce dernier va non seulement pouvoir se faire des revenus supplémentaires et assurés tout en profitant d’une liquidité conséquente. De plus, si l’épargnant décide de procéder à un rachat, la loi oblige son assureur à lui remettre les fonds dans les deux mois suivant la demande effectuée. Il faut aussi choisir les compagnies dans lesquelles s’investir. Certaines sont en effet, plus intéressantes que les autres en autorisant le réinvestissement des 5 % obtenus dans soit des fonds en euros soit dans l’acquisition de nouvelles parts de scpi. Il est conseillé à l’épargnant ayant besoin de revenus supplémentaires, d’opter pour les contrats permettant l’intégration des revenus locaux dans des fonds en euros. la mise en place de programme de rachat partiel programmé permet d’optimiser un tel investissement.

Soumettez un commentaire relativement à notre post si vous voulez réagir.

Les news

  1. 15 Janv. 2021Quel mécanisme pour un investissement Girardin industriel ?46 vues
  2. 9 Août 2019Quels sont les frais quand on fait une donation à un enfant ?405 vues
  3. 16 Sept. 2018La loi Girardin industriel outremer : pour quel type d’investisseur ?916 vues
  4. 14 Sept. 2018Savez-vous ce que prépare le gouvernement avec la future loi PACTE ?570 vues
  5. 26 Août 2018Secret bancaire : échange automatique d’information depuis 2017 au Liechtenstein878 vues
  6. 20 Déc. 2017On vous parle de la défiscalisation, FCPI et FIP964 vues
  7. 30 Oct. 2017Ouvrir un compte bancaire offshore, comment s’y prendre ?844 vues
  8. 2 Sept. 2017Ouvrir un compte en quelques minutes grâce aux néo-banques1299 vues
  9. 15 Juil. 2017Gestion de patrimoine à Paris731 vues
  10. 14 Mai 2017Mais que se passe-t-il à la bnp ??959 vues
  11. 29 Mars 2017Faut-il faire confiance aux banques en ligne ?943 vues
  12. 2 Mars 2017Crédit en ligne : réponse immédiate !1054 vues
  13. 14 Oct. 2016Les qualités d’un contrat PERP750 vues
  14. 11 Oct. 2016Assurance-crédit immobilier : faut-il toujours jouer sur la concurrence ?902 vues