Banque
- 84 vues -

Zoom sur la fiscalité du LMNP

Argent, Euro, Pièce De Monnaie, Pièces De Monnaie

En tant qu’investisseur immobilier, il est important de comprendre la fiscalité du LMNP. Elle peut être plus compliquée à appréhender pour certains. L’essentiel à retenir !

Dans quelle catégorie appartiennent les revenus tirés d’une activité LMNP ?

En exerçant une activité de loueur meublé non professionnel, vous générez des bénéfices industriels et commerciaux. (BIC). Ils diffèrent des revenus fonciers issus d’une location classique. En d’autres mots, la fiscalité du LMNP s’avère plus avantageuse.

Le statut LMNP offre la possibilité de déduire de vos recettes de location meublée diverses charges (taxe foncière, taxe d’habitation, intérêts d’emprunt, électricité, eau, facture d’internet, etc.). D’autres dépenses sont amortissables sur plusieurs années comme le mobilier acheté pour meubler le bien ou encore les travaux (de rénovation ou de réparation) effectués.

Malheureusement, ceux et celles qui sont déjà inscrits au Registre des Commerces et des Sociétés sont rayés de la liste des personnes éligibles au statut LMNP. Plus d’informations concrètes sur https://location-meublee-fiscalite.com/

Distinction entre le régime réel et le micro-BIC

Deux régimes d’imposition bien distincts ont été créés afin d’optimiser la fiscalité du LMNP. Il s’agit du :

  • Régime réel simplifié (pour ceux qui génèrent plus de 70 000 € de recettes locatives par an)
  • Micro-BIC (pour ceux qui réalisent moins de 70 000 € de recettes locatives par an)

Le régime réel vous permet de déduire l’ensemble des charges associées à l’exploitation (ou à l’occupation) de votre bien meublé.

En ce qui concerne le régime micro-BIC, il s’accompagne d’un abattement fiscal de 50 %. Autrement dit, seulement la moitié de vos recettes locatives seront imposées.

Quels formulaires pour déclarer ses revenus en LMNP ?

La déclaration des revenus locatifs issus de votre activité de LMNP reste une formalité obligatoire. Elle s’effectue en fonction du régime fiscal qui y est applicable. Il y a notamment le formulaire 2042 -PRO (pour le micro-BIC) et le formulaire 2033 (pour le régime réel).

À savoir : les prélèvements sociaux (17,2 %) s’appliquent aux revenus d’un LMNP. Si les recettes annuelles (tirées d’une location meublée de courte durée) dépassent les 23 000 €, il sera soumis aux cotisations et contributions sociales.

Soumettez un commentaire relativement à notre post si vous voulez réagir.

Les news

  1. 31 Août 2021Démembrement de propriété : principe et intérêt73 vues
  2. 30 Août 2021Qu’est-ce qu’un bon rendement locatif ?68 vues
  3. 15 Août 2021Quelles sont les caractéristiques de la LMNP ?50 vues
  4. 15 Janv. 2021Quel mécanisme pour un investissement Girardin industriel ?188 vues
  5. 9 Août 2019Quels sont les frais quand on fait une donation à un enfant ?539 vues
  6. 16 Sept. 2018La loi Girardin industriel outremer : pour quel type d’investisseur ?1072 vues
  7. 14 Sept. 2018Savez-vous ce que prépare le gouvernement avec la future loi PACTE ?694 vues
  8. 26 Août 2018Secret bancaire : échange automatique d’information depuis 2017 au Liechtenstein1039 vues
  9. 20 Déc. 2017On vous parle de la défiscalisation, FCPI et FIP1094 vues
  10. 30 Oct. 2017Ouvrir un compte bancaire offshore, comment s’y prendre ?1005 vues
  11. 2 Sept. 2017Ouvrir un compte en quelques minutes grâce aux néo-banques1448 vues
  12. 15 Juil. 2017Gestion de patrimoine à Paris863 vues
  13. 14 Mai 2017Mais que se passe-t-il à la bnp ??1129 vues
  14. 29 Mars 2017Faut-il faire confiance aux banques en ligne ?1086 vues